Présentation
 

L’Agence France-Presse, héritière de l’agence Havas, est née du grand changement de la Libération il y a soixante ans. Cet anniversaire est l’occasion de présenter plus de 230 photographies illustrant l’actualité de 1944 à nos jours et de rendre hommage aux photo-journalistes qui exercent leur métier dans l’urgence, quelquefois au péril de leur vie.

Les photographes d’une agence de presse de rayonnement mondial savent que leur travail est attendu 24h sur 24 par un client quelque part dans le monde. Leur mission est de synthétiser les faits sans céder à la tentation du "cliché" tout en conservant la plus grande objectivité. Pour faire face à la concurrence, ils doivent en outre relever le défi de la vitesse de transmission. Polyvalents, les 270 reporters-photographes qui travaillent à l’Agence France-Presse parcourent le monde pour couvrir aussi bien les grands conflits que le sport, la mode ou la politique…
 

    Ce panorama des photographies de l’Agence France-Presse sur la période 1944-2004 met en évidence à quel point l’écriture du photo-journalisme d’agence s’est modifiée au cours des soixante dernières années : la photo "décalée", la photo d’action l’emportent de nos jours sur la photo posée ou la photo institutionnelle.
La révolution technologique a, quant à elle, complètement changé la vie du photographe de terrain. Hier encore il transportait cent kilos de matériel (bélinographe, chimie, film et papier, agrandisseur, machine à écrire). Aujourd’hui, un ordinateur portable, un appareil numérique, une liaison haut débit ou satellitaire et même un téléphone portable suffisent pour une transmission instantanée.
 
   
 


Ces photographies ne sont pas des photos d'art prétendant au statut de tirages originaux uniques. Ce sont par essence des multiples reproduits à l'infini dans la presse et souvent recadrées pour les besoins de l'information. Ensemble, elles proposent un regard sur le spectacle du monde.

Le dossier de l'exposition présente l'AFP, son histoire, son rôle, son évolution et son fonctionnement ; sa naissance dans le contexte du renouveau de la presse à la Libération ; les codes d'une écriture photographique qui forment un style et, pour finir, la parole est donnée aux photo-reporters.