Armorial de Gilles le Bouvier
Xylographies représentant les Neuf Preux
France, vers 1440
Parchemin et papier, 205 f., 275 x 190 mm
Provenance : Henri du Bouchet (XVIIe siècle) ; Colbert ; acquis par la Bibliothèque du roi en 1732
BnF, Manuscrits, français 4985 (f. 202 v°-203)
© Bibliothèque nationale de France
Nommé héraut d'armes par Charles VII en 1420, Gilles le Bouvier (1386 - après 1455) est l'auteur de plusieurs ouvrages historiques, dont le plus important est une Chronique du roi Charles VII. Vers 1440, il a également rédigé un Armorial, conservé par un unique témoin, le présent manuscrit.
Trois parties composent ce luxueux manuscrit, agrémenté de nombreux portraits héraldiques en pleine page : une généalogie des rois de France (f. 1-10), l'armorial proprement dit (f. 13 v°-191) et une suite de trois planches xylographiques représentant les Neuf Preux (f. 198-203). Ces dernières ont été imprimées au frotton dans le sens de la longueur et coloriées à la main avant 1455. Sur la dernière planche, consacrée aux héros de la chrétienté, le roi Arthur figure aux côtés de Charlemagne et de Godefroy de Bouillon (f. 202 v°-203). Représenté à cheval, l'épée à la main, sous une arcature gothique, Arthur est identifiable par une inscription sur un phylactère et par son bouclier, de gueules à trois couronnes d'or. Les vers qui l'accompagnent évoquent brièvement ses exploits. Très populaires dans l'iconographie contemporaine, ces figures des Neuf Preux furent une source d'inspiration pour l'artiste qui a réalisé vers 1570- 1580 les fresques du donjon d'Anjony (Cantal) ; on les retrouve également imprimées suivant une technique identique sur des cartes à jouer de l'époque.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu