Le Triomphe des Neuf Preux
Cy commence l'histoire du noble roy Artus de Bretaigne
Abbeville, Pierre Gérard, 30 V 1487
BnF, Arsenal, Rés. 4° BL 4278 (p. A à 3)
© Bibliothèque nationale de France
L'œuvre de Jacques de Longuyon Les Vœux du paon, dans laquelle apparaît pour la première fois le thème des Neuf Preux, fut d'abord appréciée dans la moitié nord de la France avant de connaître une diffusion considérable vers la fin du XIVe siècle. Un siècle plus tard, c'est encore dans le Nord de la France, à Abbeville, que paraît la première édition du Triomphe des Neuf Preux. L'ouvrage, dédié au roi Charles VIII, s'ouvre par un prologue où l'auteur décrit le songe dans lequel Dame Triumphe lui enjoint de relater les prouesses des neuf héros. L'auteur de cette version imprimée, resté anonyme, a ajouté un dixième preux en la personne de Bertrand du Guesclin, dont les exploits militaires s'inscrivent dans la lignée des hauts faits des Neuf Preux. Il reprend ainsi une tradition remontant aux années qui suivent le décès du connétable : dès le début du XVe siècle, Louis d'Orléans avait fait ajouter aux statues des Neuf Preux qui ornaient son château de Coucy une dixième sculpture représentant Du Guesclin. Parallèlement, à la série des Neuf Preuses contenue dans d'autres textes se trouva bientôt associée la figure de Jeanne d'Arc.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu