Gustave Doré (1832-1883)
Pendant qu'il [un chevalier de la Table ronde] traversait les sombres forêts, il vit lui-même trois esprits fous de joie s'élancer au bord de la route sur une grande fleur.
Dans : Alfred Tennyson (1809-1892), Les idylles du roi
Vol. 4, Genièvre, avec neuf planches gravées d'après Gustave Doré
Imprimé. Paris, Hachette, 1869. Pl. VI
BnF, Réserve des Livres rares, YK-80
© Bibliothèque nationale de France
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander