Perceval le Gallois
Chrétien de Troyes dans son studio de travail
Très plaisante et récréative hystoire du très preulx et vaillant chevallier Perceval le Galloys,
d'après Chrétien de Troyes
Paris : Bernard Aubry pour Jean Longis, Jean Saint-Denis et Galliot du Pré, 1530.
220 feuillets imprimés en caractères gothiques sur deux colonnes
BnF, Livres rares, Rés. Y2-74 fol. 1
© Bibliothèque nationale de France
La Tresplaisante et recreative hystoire de Perceval le Galloys, publiée en 1530, contient une adaptation nouvelle, en prose, de l'ensemble des romans en vers consacrés au Graal : Conte du Graal de Chrétien de Troyes, prologues et continuations. Il s'agit donc d'un cas très original de réécriture, les autres éditions arthuriennes de la Renaissance se contentant de reprendre, en les abrégeant, les grands romans en prose.
L'auteur de cette longue adaptation se tient en général très près des sources en vers, qu'il translate (traduit) presque mot à mot, avec des fautes dues à une maîtrise incomplète de la langue des XIIe-XIIIe siècles.
C'est en 1918 que parut, dans la collection « Nouvelle Bibliothèque Bleue », une synthèse signée par Guillaume Apollinaire, mais en réalité due à Blaise Cendrars, et dont la couverture reprend la gravure de Perceval à cheval de Galliot Du Pré.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander