Lancelot du Lac
Le châtiment de Brumant
Roman du XIIIe siècle
Manuscrit copié à Ahun, par l'atelier d'Evrard d'Espingues, vers 1470
BnF, Manuscrits, Français 115 fol. 539v
© Bibliothèque nationale de France
Comment Brumant l'Orgueilleux, neveu de Claudas, mourut au Siège Périlleux.

Alors que la cour d'Arthur est réunie à l'occasion de la Pentecôte, et que les chevaliers de la Table Ronde sont présents au grand complet, Lancelot remarque l'apparition d'une nouvelle inscription sur le Siège Périlleux : d'après les prophéties de Merlin, Brumant l'Orgueilleux doit périr ce jour là. Les clercs sont incrédules et recommandent à Lancelot de rester discret. A la fin du repas, arrive un chevalier aux armes blanches qui va tenter l'épreuve du Siège Périlleux au risque de sa vie. Avant de disparaître, il confie à Lancelot une lettre qui éclaire son identité et explique ses motivations : le neveu de Claudas a souhaité accomplir une action que Lancelot lui-même n'a pas osé entreprendre. Embrasé par un feu surnaturel, Brumant est immédiatement châtié de sa présomption. Il n'a pas fait preuve d'un courage exceptionnel mais il a plutôt commis une grande folie.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu