La Mort du roi Arthur
Mort de Lancelot dans l'ermitage où il s'est retiré
Roman du XIIIe siècle
Manuscrit copié à Ahun (France) vers 1470, enluminures par l'atelier d'Evrard d'Espinques
BnF, Manuscrits, Français 116 fol. 678
© Bibliothèque nationale de France
Après qu'Arthur et Mordred se sont entretués à la bataille de Salesbières, les fils de Mordred soumettent le pays. Guenièvre prend alors définitivement le voile et décède rapidement. Lancelot et les siens battent ces usurpateurs, mais Lionel trouve la mort au combat. Lancelot se retire ensuite dans l'ermitage où demeurent Blioberis son cousin et l'archevêque de Canterbury. Tandis que Bohort rentre sur le continent, Hector part à la recherche de Lancelot et se fait ermite avec lui. Il meurt peu de temps avant son demi-frère dont l'âme est emportée au paradis. Lancelot est enterré à la Joyeuse Garde aux côtés de son ami Galehaut.

À droite de la miniature, deux anges emportent dans le ciel, sous les traits d'un petit enfant auréolé, l'âme de Lancelot, gisant dans sa cellule. A gauche, devant la chapelle de l'ermitage, Blioberis éveille l'archevêque de Canterbury qui éprouve à travers une vision la béatitude que connaît désormais Lancelot.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu