Lancelot du Lac
Le châtiment de Brumant
Roman du XIIIe siècle
Manuscrit copié à Paris au début du XVe siècle
BnF, Manuscrits, Français 120 fol. 474
© Bibliothèque nationale de France
Comment Brumant l'Orgueilleux, neveu de Claudas, mourut au Siège Périlleux.
...
Le feu tomba directement sur le chevalier qui s'était assis au Siège Périlleux et le consuma en un instant, si bien qu'on ne put trouver par la suite aucun reste d'os ou de chair. Pendant qu'il brûlait, il cria au roi Arthur : "Ah, noble roi, tu peux voir désormais que l'orgueil ne peut rapporter que honte et déshonneur, voilà ce que je constate. Car si je n'avais pas aspiré à atteindre ce qui était hors de ma portée, je ne serais pas mort si vilement, consumé et foudroyé. Je pourrais donc dire en vérité que jamais un chevalier ne fut victime d'une vengeance comme celle que j'ai subie, si je ne pensais pas l'avoir méritée". Aussitôt que le chevalier eut prononcé ces paroles, tous les témoins ne purent plus rien distinguer que de la cendre, et de la fumée qui sortait du feu se dégageait une odeur si infâme que tous ceux qui se trouvaient là en eurent mal au cœur.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander