Le Conte du Graal
Anges emportant le Graal, la Lance et le tailloir dans le Ciel
Manessier (actif entre 1206 et 1244), Quatrième Continuation du Conte du Graal
Roman vers 1230 ; manuscrit copié dans le nord de la France entre 1250 et 1275
BnF, Manuscrits, Français 12576 fol. 261
© Bibliothèque nationale de France
Clerc écrivant pour la comtesse Jeanne de France, petite-nièce de Philippe de Flandres sous la protection duquel Chrétien de Troyes avait commencé le Conte du Graal, Manessier donne un dénouement au roman resté inachevé. L'œuvre, qui compte 11000 vers et prend la suite des trois Continuations précédentes, confirme la dimension chrétienne du Graal. Après avoir tué l'auteur du Coup Douloureux avec l'épée enfin ressoudée, Perceval est couronné Roi du Graal, puis se fait prêtre. À sa mort, le Graal monte au ciel, emporté par les anges. Le roman baigne dans une symbolisme religieux : c'est Manessier qui le premier identifie la Lance avec celle de Longien (qui perça le flanc du Christ sur la Croix).
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander