Robert Wace (v. 1110-v.1170)
Roman de Brut
Roman écrit vers 1155
Manuscrit copié au XIIIe siècle
BnF, Manuscrits, Français 1450 fol. 112v
© Bibliothèque nationale de France
Vers 1155, un chanoine de Bayeux, Robert Wace, adapte l'Histoire des Rois de Bretagnede Geoffroy de Monmouth en français dans son Roman de Brut. Premier à mentionner la Table Ronde, Wace raconte toute la vie d'Arthur, faisant de lui le modèle du roi chrétien, généreux et entouré de chevaliers courageux. Cette figure idéale se retrouve ensuite dans tous les textes historiques qui l'évoquent, tels que le Brut (en anglo-saxon) de Layamon, ou les compilations de Jean de Wavrin, Boccace ou Vincent de Beauvais.
Wace raconte toute la vie d'Arthur, de son enfance cachée dans la forêt à son enlèvement dans l'île d'Avalon, après son combat, dans la plaine de Salisbury, contre son fils adultérin Mordred. Mais il atténue la violence du texte original, met en avant la figure de la reine Guenièvre (sans doute pour plaire à Aliénor d'Aquitaine) et fait d'Arthur un modèle de souverain courtois, à l'image du roi Henri II Plantagenêt.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander : page1, page2