Chrétien de Troyes (v. 1135-v. 1185)
Cligès : Début du roman marqué par une lettre ornée
Roman écrit vers 1176 ; manuscrit copié au XIIIe
BnF, Manuscrits, Français 1450 fol. 188v
© Bibliothèque nationale de France
Le second roman de Chrétien de Troyes ne se rattache que partiellement au domaine arthurien. Principalement située à Byzance, l'histoire se déplace épisodiquement vers l'Angleterre, lieu des aventures qualifiantes et des vrais chevaliers. Alexandre, fils de l'empereur de Constantinople, vient se faire adouber à la cour d'Arthur. Son fils Cligès fera de même et viendra cacher son amour pour Fenice. L'alternance des deux lieux symbolise le nouvel intérêt pour le roman breton au détriment du roman antique.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander