Arthur

Écriture de lais

L'univers celtique a inspiré des textes courts racontant une aventure que l'on appelle "lais". À l'origine, ce mot celtique désigne un chant. Avec Marie de France, la maîtresse du genre vers 1170, le chant cède la place au récit : le lai devient un conte qui garde de ses origines musicales la forme d'un vers à huits pieds. Le plus souvent le sujet est amoureux et fait une large part au merveilleux : fées, enchantements, loups-garous... Quelque chose arrive, une rencontre, un événement inattendu, qui marque à jamais le destin de celle ou celui qui le vit. Les personnages s’aiment dès le premier regard, se séparent, subissent ou s’imposent des épreuves, soutenus par certains, contrés par d'autres, se retrouvant parfois grâce à des signes de reconnaissance ou secourus par un objet magique...

À partir d'une sélection d'ingrédients composant le lai, inventez vous-même un récit. Ecrivez-le ou improvisez en racontant l'histoire autour du fil conducteur qui vous est proposé. Après sélection de votre part, en cliquant sur chacun des mots soulignés, l'ensemble de la consigne peut s'imprimer sur une page.

Le héros ou l'héroine

Choisissez :

Le départ

Sélectionnez un décor. C'est là où vit votre héros.

L'arrivée

Affichez maintenant le lieu auquel votre héros parviendra après un long voyage ou au terme d'une série d' épreuves.

Votre récit permettra de faire vivre au héros le passage d'un lieu à un autre.

L'origine de l'aventure

Découvrez le motif ou l'événement qui va être à l'origine de l'aventure

Les épreuves

Votre héros va devoir traverser une série d'épreuves

Un signe de reconnaissance

Un signe de reconnaissance lui permettra de se faire reconnaître ou de vérifier l'identité.

Les rencontres

Il rencontrera un personnage bénéfique et un personnage maléfique

L'objet merveilleux

Un objet merveilleux interviendra à plusieurs reprises dans le récit.

Le dénouement

Cette histoire a bien entendu un dénouement. Si au terme de votre récit celui qui vous est proposé ne vous convient plus, n'hésitez pas à en inventer un autre.


Affichez, puis imprimez éventuellement l'ensemble des consignes de votre récit.