Dragon et coq
XIIIe siècle
Livre d'Heures.
BnF, Manuscrits, Latin 10435 fol. 148
© Bibliothèque nationale de France
Le dragon est un serpent monstrueux, l'antique serpent, l'éternel séducteur du monde, terrassé par l'archange saint Michel dans l'Apocalypse, celui qui s'appelle Satan. Ce redoutable ennemi de l'homme fait face au coq, qui de son chant appelle les fidèles à la vigilance. Pour les mystiques du moyen âge le coq reste l'image du pasteur qui veille sur les fidèles et du prédicateur qui leur enseigne leurs devoirs.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu