La licorne
France, XIII-XIVe siècle
Bestiaire d'Amours.
BnF, Manuscrits, Français 1951 fol. 14
© Bibliothèque nationale de France
"L'unicorne qui s'endort ou gyron à la pucele et li venerres l'ocit en dormant" (la licorne qui s'endort sur le sein d'une jeune fille, et le chasseur la tue pendant son sommeil)
Il est une bête appelée licorne que les Grecs appellent monocéros, c'est-à-dire en latin unicorne. C'est une sorte de chevreau qui porte une corne au milieu de la tête. Elle est tellement sauvage qu'on ne peut la capturer vivante. Alors les chasseurs usent pour la prendre d'un stratagème  : ils emmènent dans la forêt où l'animal vit une jeune pucelle, et la laissent là toute seule. Dès que la licorne aperçoit la jeune fille, elle bondit se blottir contre son sein et s'y endort. Les chasseurs viennent et la tuent...
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu