Guiard des Moulins, Bible historiale
Saint Luc écrivant
Paris, XIVe-XVe siècle
Paris, BnF, département des Manuscrits, Français 159, fol. 451
© Bibliothèque nationale de France
Le bœuf est l'un des trois animaux évangéliques qui accompagnent Luc, Marc et Jean. Les enlumineurs du Moyen âge aimaient peindre saint Luc qui était leur saint patron et le représentaient avec son animal évangélique. Le bœuf de saint Luc n'a pas toujours été un bœuf. Les Irlandais du haut Moyen âge lui préféraient un veau, symbole d'innocence, et les carolingiens un taureau, symbole de puissance, mais au poil blanc, symbole de pureté. Au temps carolingiens, le bœuf est l'émanation même de Dieu qui souffle à saint Luc la parole divine. Il apparaît souvent ailé et nimbé. Peu à peu le bœuf se transforme en compagnon du saint, lui tenant son livre, lui servant de lutrin, et même parfois de repose pied.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu