Le Dragon à sept têtes
Psautier triple glosé de Cantorbéry
Abbaye Christ Church de Cantorbéry, 4e quart du XIIe siècle
Bibliothèque nationale de France, Manuscrits, Latin 8846 fol. 120v
© Bibliothèque nationale de France
Puis un second signe apparut au ciel : un énorme Dragon rouge-feu, à sept têtes et dix cornes, chaque tête surmontée d'un diadème. Sa queue balaie le tiers des étoiles du ciel et les précipite sur le terre. Apocalypse XII, 3
Le Dragon est rouge-feu. Il a sept têtes portant couronnes et dix cornes. Il représente le pouvoir du diable. Il est rouge parce qu'il tue, disent les commentaires. Ses sept têtes et ses dix cornes sont assimilées au Moyen Âge aux puissants et aux richesses du monde. Sa queue qui balaie les étoiles symbolise la luxure.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu