Barthélemy l'Anglais, Livre des propriétés des choses
Faune : phénix
France, Le Mans, vers 1445-1450. Traduction de Jean Corbichon
Paris, Bibliothèque nationale de France, département des Manuscrits, Français 136, fol. 20
© Bibliothèque nationale de France
Le phénix, unique oiseau de son espèce, est un animal fabuleux, doté d'une longévité miraculeuse (cinq cents ans ou plus, d'après certains auteurs), qui a le pouvoir de renaître de ses cendres. Quand l'heure de sa fin approche, il se construit un nid d'herbes aromatiques, puis s'expose aux rayons du soleil et se laisse réduire en cendres. Trois jours plus tard, il renaît. Alors qu'il ne représentait, au début, que l'apparition et la disparition cycliques du soleil, le phénix est devenu rapidement un symbole de résurrection ; il incarne l'âme ou l'immortalité dans les différentes iconographies. Tout le Moyen Âge a vu en lui le symbole de la résurrection du Christ.
L'oiseau mythique évoque également le feu créateur et destructeur. Comme le soleil, le feu symbolise l'action fécondante. En consumant, il purifie et permet la régénérescence.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu