Odoric de Pordenone, Itinerarium (Livre des Merveilles)
Peuple des cynocéphales de Nicobar
France, Paris, vers 1410-1412. Traduction de Jean le Long
Paris, Bibliothèque nationale de France, département des Manuscrits, Français 2810, fol. 106
© Bibliothèque nationale de France
Dans l'île de Nicobar vivent des hommes et des femmes qui ont des têtes de chien. Et ces gens portent en coiffe un bœuf d'or ou d'argent en l'honneur de leur dieu. C'est bien ainsi que les artistes de l'atelier du Maître de la Mazarine ont représenté ce peuple robuste et leur roi portant la pierre précieuse qui jette une "flambe de feu".
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu