La horde des centaures

Créatures hybrides, composées d'un buste d'homme sur un corps de cheval, les centaures formaient, selon les mythes grecs, une horde sauvage et cruelle qui habitait les montagnes de Thessalie (Nord de la Grèce). Ils étaient craints pour leur brutalité et se nourrissaient de chair crue. Ainsi aux noces de Pirithoos, roi des Lapithes, ils s'enivrèrent et s'emparèrent de sa jeune épouse ! Mais ils furent vaincus et chassés de Thessalie. Contée par Homère, la victoire des Lapithes sur les centaures symbolise le triomphe de la civilisation sur la barbarie.
Combat de centaures et de griffons

Jean de Mandeville, Voyages (Livre des merveilles). Paris, vers 1410-1412.
BNF, Manuscrits, Français 2810 fol. 211v

Voyageur crédule, Jean de Mandeville rapporte qu'en Bactriane (Asie centrale) "de nombreux centaures se tiennent tantôt sur terre, tantôt sur mer. Ils sont moitié homme moitié cheval et mangent les gens quand ils peuvent les prendre".
 1/11