Du cerf et de toute sa nature

C'est bonne chasse que du cerf, car c'est belle chose que bien quêter un cerf et belle chose le détourner, et belle chose le laisser courre, et belle chose le chasser, et belle chose le rechasser, et belle chose les abois, soit sur eau, soit sur terre, et belle chose la curée, et belle chose bien l'écorcher, bien le dépecer et lever les droits, et belle chose et bonne la venaison. Et c'est belle bête et plaisante, si bien qu'à tout considérer, je tiens que c'est la plus noble chasse à laquelle on puisse se livrer.
Gaston Phébus
Le livre de chasse
France, début du XVe siècle
Paris, BNF, Français 616, fol. 16
 2/18