Comment le bon veneur doit chasser et prendre le cerf avec force

Le veneur doit avoir de gros houseaux de cuir épais pour le préserver des épines et des ronces des bois, et il doit être vêtu de vert en été pour le cerf, et pour le sanglier, en hiver, de gris, porter le cor au col, l'épée au flanc, et le couteau à dépecer de l'autre côté. Il doit être bien monté de trois grands chevaux et tenir de sa main gantée l'estortoire, qui est une baguette de deux pieds et demi de long.
Gaston Phébus
Le livre de chasse
France, début du XVe siècle
Paris, BNF, Français 616, fol. 77
 16/18