Des récits animaliers

Le Roman de Renart est issu d'une longue tradition de récits animaliers en latin, fables ou récits exemplaires. Ces fables, familières aujourd'hui encore grâce à La Fontaine, mettent en scène un monde animal pour un enseignement moral qui se double souvent d'une satire sociale et politique. C'est sur ce modèle qu'au milieu du XIIe siècle un moine de Gand, appelé Nivard, rédige un poème en latin de 6500 vers, Ysengrimus, où apparaissent le personnage de Reinardus et ses premières aventures.
Le Renard et le Chien

Fables d'Avianus
Manuscrit latin du Xe siècle
BNF, Manuscrits, n. a. lat. 1332 f. 39

De nombreuses fables inspirées d'Ésope circulent au Moyen Âge, écrites en latin par Phèdre (Ier siècle), Babrius (IIe siècle) et Avianus (fin du IVe siècle). Les fables d'Avianus sont étudiées par tous les écoliers. Celles de Phèdre, largement recopiées dans les monastères, font l'objet, vers 1175, de deux adaptations en vers latins, qu'on appelle le Romulus.
 1/9