Abraham Bosse
La Boutique du pâtissier

Eau-forte. 265 x 339
Tours, MBA, 1894-6-13
Un exemplaire est conservé dans la collection Hennin (n 2554) au département des Estampes de la BNF.

La scène montre la boutique d'un pâtissier, dont les activités consistaient à faire toutes sortes de pâtés qu'on voit présentés sur une nappe. À l'arrière-plan travaillent des ouvriers ou apprentis : l'un roule de la pâte, un autre garnit un moule, un troisième enfourne pour faire cuire. Sur des étagères on aperçoit différents moules et, au plafond, sont accrochés gibier et jambon. À droite, une cliente accompagnée d'un enfant paie ce qu'elle a acheté.
Bosse s'est attribué la paternité de cette ouvre, mais l'inventaire après décès de Sarah Pitten, épouse de Melchior Tavernier, établi en mars 1638, mentionne un tableau peint sur bois représentant un pâtissier qui pourrait bien être le modèle de cette estampe, à moins que, cette fois encore, le tableau ait été peint d'après l'estampe. Dans cette hypothèse, l'ouvre de Bosse serait datée d'avant 1638. Elle a été copiée en une estampe, de dimensions supérieures mais dans le même sens, agrémentée des mêmes vers, et qui a été utilisée pour illustrer un almanach publié par Balthazar Moncornet et Jean Sauvé en 1664.

En bas et à droite : ABose jn. et. fe. Dans un espace réservé au bas, 16 vers sur 4 colonnes : Par vn excez de friandise / Jcy lon donne du ragoust ; / Et lon y vend, pour plaire au goust, / Toute sorte de marchandise. // Chascun y trauaille à son tour, / Châcun met la main à la paste ; / L'vn fait des pastez à la haste, / Et l'autre les met dans le four. // Pour de l'argent on donne à tous / Des maccarrons, des darioles, / Des gasteaux diuers des rissoles / Du biscuit, et de petits chous. / Cette boutique à des delices, / Qui charment en mille façons / Les filles les petits garçons, / Les seruantes et les Nourrices. Au-dessous : A Paris, Chez Mel.or Tauernier, Graueur et Imprimeur du Roy pour les Tailles-douces, demeurant en l'Isle du Palais, sur le Quay qui regarde la Megisserie, à l'Asphere auec Priuilege du Roy.