Abraham Bosse et Claude Mellan (1598-1688)
Portrait de James Howel, 1641

Frontispice pour Howel (James), Dendrologie, ou la Forest de Dodonne, Paris, L'Auteur, 1641, in-4.
Eau-forte et burin. 210 x 146. 1er et 3e états.
BNF Est., Ed 30, rés.

L'auteur est représenté debout, dans une pose mélancolique, appuyé contre un chêne dans une forêt. L'image a été gravée en collaboration, Bosse se chargeant du fond, à l'eau-forte, tandis que Mellan traitait au burin le visage, le chapeau, la main et le collet du personnage.
Des deux graveurs, Claude Mellan est l'aîné de six ans ; il se peut qu'ils se soient connus jeunes, avant le départ de Mellan pour Rome en 1624 ; mais il est probable qu'ils se sont revus dès son retour, en 1637. Ils ont eu l'occasion de travailler en même temps pour l'Imprimerie royale. Bosse ne dit pas un mot de Mellan dans son traité, mais il est évident qu'il a beaucoup regardé ses estampes, au moins autant que celles de Callot, comme en témoigne son emploi plus que fréquent de la taille unique.

En haut à droite, sur l'arbre : Robur Britan(n)icum ; sur le rouleau de papier en bas à droite : Heic tutus obumbror / Symbol. Auth. ; en bas à gauche : C. Melan et Bosse sculp.