Admonitio generalis

Capitulaire promulgué par Charlemagne le 23 mars 789

 
Ordonnance impériale longue de 82 articles promulguée en 789, l'Admonitio generalis (Exhortation générale) définit les droits, les obligations et les missions des sujets de Charlemagne, qu'ils soient ecclésiastiques ou laïcs, pour les domaines religieux, intellectuel et moral. Le chapitre 72, spécialement adressé aux prêtres, leur enjoint de respecter les préceptes de l'Évangile dans l'exercice de leur ministère, afin de convaincre leur entourage des bienfaits de la religion et de les convertir, qu'il s'agisse d'enfants de serfs ou d'hommes libres. En matière de législation scolaire, l'empereur y déclare :
" [...] que les prêtres attirent vers eux non seulement les enfants de conditions servile, mais aussi les fils d'hommes libres. Nous voulons que soient fondées des écoles où les enfants puissent [apprendre à] lire. Dans chaque monastère ou évêché, corrigez scrupuleusement les psaumes, les notes [l'écriture sténographique], le chant [d'église], le comput [calcul], la grammaire et les livres religieux ; parce que souvent, ceux qui souhaitent bien prier Dieu le font mal à cause de livres non corrigés. Ne permettez pas que vos élèves les altèrent, soit en les lisant, soit en les écrivant ; et s'il faut copier les Évangiles, le psautier ou le missel, que des hommes d'expérience les transcrivent avec le plus grand soin."


En savoir plus : cf. Pierre Riché, Les écoles et l'enseignement dans le haut Moyen Âge. Éd. Picard, 1989, rééd. 1999.

haut de page