C’est autour de l’empereur, dans le Palais, cœur administratif et culturel de l'Empire, que prend vie ce renouveau intellectuel. Le rôle personnel des empereurs carolingiens transparaît à travers leurs propres manuscrits, issus des écoles créées dans leurs palais ou commandés à d’autres ateliers.

page suivante
page précédente