A Orléans, l’évêque Théodulfe travaille lui aussi à la correction du texte sacré et supervise la production de Bibles en partie pourprées.

page suivante
page précédente