Lectionnaire de Luxeuil
Grande initiale T ouvrant la Lecture du prophète Isaïe
Luxeuil ?, fin du VIIe ou début du VIIIe siècle
BnF, Manuscrits, Latin 9427 fol. 77v
Plus ancien témoin de l'usage liturgique appliqué en Gaule avant la réforme de Pépin le Bref, ce lectionnaire a sans doute été réalisé à Luxeuil, abbaye fondée par saint Colomban. Les lettres en forme de poissons ou d'oiseaux et des décors floraux sont d'inspiration mérovingienne. L'écriture minuscule de Luxeuil, dont on voit ici une illustration, est un bon exemple de la production scriptoriale mérovingienne, issue de la cursive romaine.
 
 
 
Cette image est disponible dans la Banque d'images.
Vous pouvez en commander une reproduction.
En payant en ligne, vous bénéficiez du service rapide.
Ajoutez l'image à votre panier.
 
commander