Psautier de Charles le Chauve
David et ses musiciens
École du Palais de Charles le Chauve, copié par Liuthard avant 869
BnF, Manuscrits, Latin 1152 fol. 1v
La faveur des Carolingiens pour les images permet une entrée en force de la figuration dans les manuscrits d'apparat dont les peintures, d'une même facture, laissent à penser qu'elles ont été exécutées par des enlumineurs indépendants. Travaillant seuls ou avec des assistants, ils se déplacent au rythme des commandes passées par les souverains ou par de hauts dignitaires issus de l'aristocratie. Clercs ou laïcs, ces professionnels itinérants s'affirment comme artistes à part entière, maîtrisant souvent plusieurs techniques, telles la peinture des manuscrits, la sculpture sur ivoire ou l'orfèvrerie.
On voit ici une des illustrations habituelles des psautiers : David accompagné de ses musiciens jouant du psaltérion, des cymbales, de la cithare et des cordes.
 
 
 
Cette image est disponible dans la Banque d'images.
Vous pouvez en commander une reproduction.
En payant en ligne, vous bénéficiez du service rapide.
Ajoutez l'image à votre panier.
 
commander