Évangiles de Metz
Reliure d'ivoire et d'orfèvrerie
Manuscrit copié à Metz, 835-845 (?) ; relié dans Nord-Est de la France ("seconde école de Metz") vers 860-870
BnF, Manuscrits, Latin 9383 supérieur
Ecrit en lettres d'or sur parchemin pourpré à la manière des manuscrits réalisés dans l'entourage de Charlemagne avant 800, ce livre d'Évangiles porte une reliure dont les ivoires sont plus tardifs. Rehaussée d'émaux cloisonnés et de pierres précieuses, cette magnifique bordure présente tous les aspects de l'orfèvrerie carolingienne. Les mêmes techniques de travail du métal – sertissage, repoussé, nœuds, filigranes – se remarquent sur d'autres objets de même origine, comme le "talisman de Charlemagne" réalisé dans les premières années du IXe siècle à Aix-la-Chapelle. On y lit l'inscription "In cruce restituit Christus, pia victima factus / Quod mala fraus tulerat serpentis preda ferocis" : "s'étant fait victime sur la croix, le Christ a rendu ce que le féroce serpent avait volé par sa mauvaise ruse". Cet ensemble est un bon exemple de l'engouement des ivoiriers lorrains pour le motif de la Crucifixion jusque vers l'an mil.
 
 
 
Cette image est disponible dans la Banque d'images.
Vous pouvez en commander une reproduction.
En payant en ligne, vous bénéficiez du service rapide.
Ajoutez l'image à votre panier.
 
commander