Portrait monétaire de Charlemagne
Denier de Charlemagne, 1er quart du IXe siècle
BnF, Monnaies, Médailles et Antiques, monnaie 981
Fils aîné de Pépin le Bref, Charlemagne (747-814), roi des Francs à partir de 768, règne seul à la mort de son frère Carloman en 771. Roi des Lombards en 774, il entreprend d'élargir son pouvoir vers la Bavière, la Saxe et la Frise, l'Espagne musulmane. Grand administrateur, il s'appuie sur l'Église et gouverne avec des hommes de valeur en réformant les institutions. Son couronnement impérial par le pape en 800 consacre sa domination sur un territoire toujours plus étendu, dont les populations disparates, aux coutumes et aux langues différentes, ont pour point commun leur souverain, à la fois chef militaire, politique et spirituel. Son règne long de 46 années, ses conquêtes, sa législation, sa légende ont profondément marqué l'histoire de l'Occident.

Disparue des monnaies de Pépin, la tête du souverain réapparaît sur les deniers de Charlemagne, mais les variantes de ce profil glabre, couronné de feuillages et vêtu d'une toge, fortement inspiré de modèles byzantins, marquent la volonté du souverain d'affirmer son pouvoir personnel dans l'ensemble du royaume. Ses successeurs, de Louis le Pieux à Charles le Chauve, continuent de faire frapper leurs monnaies de profils qu'il est difficile de présenter comme réalistes, malgré des différences notables de l'un à l'autre.
 
 
 
Cette image est disponible dans la Banque d'images.
Vous pouvez en commander une reproduction.
En payant en ligne, vous bénéficiez du service rapide.
Ajoutez l'image à votre panier.
 
commander