Tropaire, prosaire et graduel de Saint-Sauveur de Prüm
Saint Benoît donnant sa règle à un moine
Atelier du monastère de Prüm en Allemagne, 986-1001
BnF, Manuscrits, Latin 9448 fol. 66v
Dès le milieu du VIIIe siècle, Pépin le Bref impose au clergé régulier la règle de saint Benoît qui régit l'ordre monastique : l'étude et la lecture étant omniprésentes, la copie des textes fait partie des tâches quotidiennes des moines. C'est sous Charlemagne que l'activité des copistes commence à se professionnaliser. En même temps qu'il impose un nouvel alphabet – la minuscule caroline –-, l'empereur ordonne à chaque monastère de "corriger scrupuleusement les psaumes, les notes, le chant, le comput [calcul], la grammaire et les livres religieux [.] que des hommes d'expérience les transcrivent avec le plus grand soin." (Capitulaire de 789)
 
 
 
Cette image est disponible dans la Banque d'images.
Vous pouvez en commander une reproduction.
En payant en ligne, vous bénéficiez du service rapide.
Ajoutez l'image à votre panier.
 
commander