Martianus Capella, Les noces de Mercure et de Philologie
La Dialectique enseignant à deux écoliers
Commentaire partiel de Rémi d'Auxerre
Italie (?), Xe siècle
BnF, Manuscrits, Latin 7900 A fol. 132v
Conseillé par Alcuin, Charlemagne prône une éducation littéraire poussée, seul moyen de comprendre les textes bibliques les plus difficiles. Dans les grands monastères de Gaule, à Corbie et Saint-Riquier, à Saint-Martin de Tours, mais aussi près de certaines cathédrales, à Reims ou à Lyon par exemple, et dans le palais de l'empereur, des écoles savantes s'organisent pour la première fois de façon claire et structurée.
L'enseignement carolingien s'appuie sur des manuels d'arts libéraux : celui en neuf livres, rédigé vers 400 par Martianus Capella, décrit les noces de Mercure (Parole et Raison) et de Philologie (celle qui aime Raison). Cet ouvrage, où chaque discipline est personnifiée, est complété par les réaménagements et les enrichissements apportés au VIe siècle par Cassiodore (Institutiones) et Boèce.

Une grande tablette à écrire tenue à la main droite, la Dialectique enseigne cette discipline reine qu'est l'argumentation à deux écoliers. Elle harponne l'un d'entre eux de sa crosse tandis que des serpents, symbolisant les arguments de la controverse, sortent de sa manche et pointent la tête vers les jeunes élèves.
 
 
 
Cette image est disponible dans la Banque d'images.
Vous pouvez en commander une reproduction.
En payant en ligne, vous bénéficiez du service rapide.
Ajoutez l'image à votre panier.
 
commander