Retour
Suite

Une forme nouvelle

C'est l'apparition du parchemin qui a transformé la forme du livre : les peaux, réunies en cahiers, permettent de feuilleter le manuscrit. C'est le codex qui présente désormais une page avec des marges bien délimitées. Cette nouveauté permet la mise en page du texte et de l'image, voire des commentaires, des gloses. Les chrétiens adoptent ce type de livre propice à la lecture privée des écrits sacrés à partir du IIe siècle : le codex devient la forme de la Bible qui s'impose dès lors comme LE livre par excellence, modèle de tout livre à venir. Le codex se généralise au IVe siècle dans l'Occident latin et au Ve siècle dans l'Empire byzantin.

Saint Matthieu écrivant

Évangiles de Du Fay
Saint-Martin de Tours, abbatiat de Vivien (843-851)
BnF, Manuscrits, Latin 9385 fol. 18v
 3/6