Suite

Le scriptorium

Pendant tout le Haut Moyen Âge et jusqu'au XIe siècle, la copie des manuscrits se fait essentiellement dans les scriptoria des monastères. Du verbe latin scribere, "écrire", le scriptorium désigne l'atelier dans lequel les moines réalisent des copies manuscrites. Les moines copistes travaillent en équipe, encadrés par des chefs d'atelier qui distribuent puis contrôlent et parfois corrigent leur travail afin que les textes édités soient les meilleurs possibles. Des échanges, des prêts entre abbayes ou des achats fournissent les modèles indispensables.

Saint Grégoire dictant à ses scribes

Missel bénédictin à l'usage de Troyes, milieu XIe siècle
BnF, Manuscrits, Latin 818 fol. 2v

Saint Grégoire dictant à ses scribes : l'un note au stylet sur une tablette de cire, l'autre prépare la réglure du parchemin.
 1/9