Retour
Suite

Initiales et lettres historiées

Le décor fait son apparition dans les manuscrits mérovingiens sous la forme de lettres ornées d'éléments géométriques et d'entrelacs inspirés de l'art celtique, ou de faune et de flore soumises à une extrême stylisation. Ces initiales ornées servent de repères pour mettre en valeur les diverses articulations du texte. Sous les Carolingiens, les lettrines s'ornent d'une historiette, souvent une scène de l'histoire sainte, rythmant les textes liturgiques.

Sacramentaire de Drogon

Metz, entre 845 et 855
BnF, Manuscrits, Latin 9428 fol 71v

L'artiste a campé avec une grande habileté l'Ascension du Christ dans cette belle initiale : portant une grande croix processionnelle, le Christ gravit la montagne vers Dieu dont la main émerge des nuées pour Le saisir, sous la garde de deux anges placés de part et d'autre de la montagne, à la frontière du monde céleste et du monde terrestre. En-dessous, Marie et les apôtres contemplent la scène suivant une formule iconographique typiquement occidentale.
 2/7