Retour
Suite

Écriture a-b de Corbie

Apparue sous l'abbatiat d'Adalhard (780-826), c'est une écriture calligraphique, non dénuée d'archaïsme, qui associe l'écriture mérovingienne et la tradition irlandaise. Elle est caractérisée par un a formé d'un i et d'un c accolés, et par un b dont la haste est munie d'une petite barre horizontale qui entre en ligature avec la lettre suivante. L'écriture a-b de Corbie fut une étape de ce processus et participe, avec l'écriture de Maurdramne, à cet effort de clarté et d'harmonie qui aboutira à la minuscule caroline.

Saint Jérôme, Commentarium in Esaiam

Abbaye de Corbie, fin du VIIIe siècle
BnF, Manuscrits, Latin 11627 fol. 1v-2
 4/11