Retour
Suite

Clovis et les Mérovingiens

À la chute de l'Empire romain, seul le nord-est appartient aux Francs, divisés en tribus et gouvernés par plusieurs rois. L'un d'eux, Childéric Ier, meurt en 481, laissant son fils Clovis s'imposer à tous et entreprendre la conquête de la Gaule. Son baptême, autour de 496, lui assure le soutien de l'Église et des populations gallo-romaines. Clovis crée la monarchie héréditaire de droit divin et la dynastie des Mérovingiens qui règnera 250 ans. Ses fils se partagent le royaume, selon la coutume franque qui devient la règle : à chaque génération, ses divisions territoriales et ses luttes dynastiques. Deux principaux royaumes francs se constituent ainsi : l'Austrasie à l'est et la Neustrie à l'ouest.

Baptême de Clovis

Vie de saint Denis
Paris, milieu du XIIIe siècle
BnF, Manuscrits, N.a.f. 1098 f. 50

Au centre de la représentation, Clovis est plongé dans la cuve baptismale. À gauche, saint Rémy, en tête des évêques, fait le signe de croix, tandis que la colombe céleste apporte le chrême de la Sainte Ampoule. À droite, les chefs Francs et les notables gallo-romains se soumettent à l'autorité du roi : l'un d'eux apporte la couronne royale.
 2/8