Retour
Suite

De multiples foyers de création

L'impulsion donnée par les souverains a une portée d'autant plus grande qu'elle est très tôt relayée par leur entourage proche et par les établissements religieux, églises cathédrales ou monastères. Sous la houlette de grandes personnalités souvent formées à la cour tels Alcuin à Tours, Raban Maur à Fulda, Ebbon à Reims ou Drogon à Metz, ces établissements deviennent d'importants foyers de création, entretiennent entre eux des liens étroits. La circulation des livres et des œuvres d'un centre à l'autre contribuent à diffuser les différents courants esthétiques à travers l'Europe carolingienne.

Saint Marc écrivant

Évangiles d'Ebbon
Hautvillers, 2e quart du IXe siècle
Épernay, Bibliothèque municipale, ms. 1 fol. 60v-61

Ce manuscrit de très grand luxe a été copié à l'instigation de l'archevêque de Reims Ebbon. Dessiné dans un style nerveux et vibrant aux accents expressionnistes, Saint Marc semble ici pris d'une exaltation frénétique à la vue de son symbole qui lui transmet la Parole divine.
 6/10