Retour
Suite

Tétramorphe

Un séraphin déploie ses ailes dorées et ocellées dans l'encadrement renfermant, inscrite en lettres d'or, la prière du Canon de la Messe, Sanctus. Avec les symboles des trois évangélistes Marc, Luc et Jean qui surgissent de part et d'autre de la tête du séraphin, cette image constitue une allusion au Tétramorphe de l'Apocalypse, rappelant que la prière du Canon trouve son origine dans le récit de saint Jean.

Tétramorphe

Sacramentaire de Drogon Metz, entre 845 et 855 BnF, Manuscrits, Latin 9428 fol. 15
 4/42