Retour
Suite

Les monuments

Certaines représentations de l'époque carolingienne s'inspirent des monuments antiques que les artistes ont pu voir à l'occasion de voyages effectués en Italie. L'enlumineur Godescalc, par exemple, faisait partie de la suite de Charlemagne lors de son voyage à Rome en 781 et s'est sans doute inspiré de l'architecture du baptistère du Latran pour représenter la Fontaine de Vie dans l'Évangéliaire de Charlemagne.

Évangéliaire de Charlemagne

École du Palais, 781-783
BnF, Manuscrits, N.a.l. 1203 f. 3v

Première représentation connue en Occident de ce thème, la Fontaine de Vie se présente ici sous la forme d'un kiosque à huit colonnes. Empruntée au répertoire paléochrétien, cette image allégorique peut être interprétée comme une allusion au baptême de Pépin, le fils de Charlemagne. Ce sacrement lui fut administré à Rome en 781 par le pape Hadrien Ier, probablement dans la basilique Saint-Jean de Latran, dont le baptistère édifié sous le pape Sixte III (432-440) présente le même aspect.
 4/9