Retour
Suite

Les motifs cloisonnés

Les manuscrits enluminés en Neustrie à l'époque carolingienne portent pour la plupart la marque du style mérovingien qui s'est développé durant les VIIe et VIIIe siècles. De ce style très influencé par les émaux cloisonnés issus de l'orfèvrerie, les enlumineurs carolingiens ont retenu en particulier les initiales ornées de motifs multicolores cloisonnés, dont témoigne cette page d'incipit extraite d'un livre de saint Ambroise copié dans l'abbaye de Corbie vers la fin du VIIIe siècle.

Saint Ambroise, Hexameron

Corbie, fin du VIIIe siècle
BnF, Manuscrits, Lat. 12135 f. 1v

Transcrit dans l'écriture dite ab de Corbie, cet ouvrage de saint Ambroise est orné d'initiales dont les motifs géométriques ou zoomorphes cloisonnés et rehaussés de couleurs vives (rouge, vert et jaune) sont empruntés au vocabulaire décoratif pratiqué en Gaule à l'époque mérovingienne. Formant un ensemble décoratif multicolore d'une grande originalité, la page d'incipit ouvrant le volume offre un bel échantillon des différents spécimens d'initiales mérovingiennes.
 2/6