Glossaire

Adoptianisme :

hérésie répandue dans la péninsule Ibérique au début des années 780, selon laquelle Jésus ne serait que le fils adoptif de Dieu, à la suite de son baptême dans le Jourdain. Ces thèses ont été diffusées par l'archevêque de Tolède Élipand, puis par l'évêque d'Urgel Félix.
   

Ais :

planchette de bois formant le plat d'une reliure.
   

Aniconique :

d'où est absente toute représentation matérielle du Christ, de la Vierge ou des saints dans les œuvres d'art.
   

Argyrographie :

écriture à l'encre d'argent.
   

Capitulaire :

acte législatif promulgué par les souverains.
   

Capitulare evangeliorum :

liste des passages des Évangiles lus lors de la messe ou lors de cérémonies liturgiques.
   

Caroline :

écriture minuscule élaborée sous le règne de Charlemagne, qui se distingue par sa clarté et sa lisibilité et dont découlent la plupart des alphabets romains modernes.
   

Chapelle :

ensemble des objets nécessaires au déroulement du culte eucharistique ; par extension, édifice où sont conservés ces objets et ensemble des ecclésiastiques desservant cet édifice.
   

Chapitre cathédral :

ensemble des chanoines composant le clergé d'une église cathédrale.
   

Christologie :

branche de la théologie concernant le Christ.
   

Chrysographie :

écriture à l'encre d'or.
   

Codex (au pluriel codices) :

livre formé de feuillets pliés et assemblés en cahiers cousus ensemble.
   

Collation :

contrôle du nombre et de la succession des feuillets ou des cahiers d'un volume.
   

Colophon :

formule finale dans laquelle le scribe mentionne le lieu et / ou la date de la copie du livre.
   

Comes :

épistolier comprenant une série de péricopes destinées à être lues ou chantées au cours de l'année liturgique.
   

Correctoire :

travail de révision critique de la Bible, auquel se sont livrés sous Charlemagne Alcuin et Théodulfe d'Orléans.
   

Décrétale :

décision pontificale donnée sous forme de lettre sur un point législatif.
   

Dionysien (sandionysien) :

relatif à l'abbaye de Saint-Denis.
   

Évangéliaire :

livre renfermant des extraits des évangiles répartis suivant l'ordre de l'année liturgique, à la différence des livres d'évangiles, qui contiennent le texte complet des quatre évangiles.
   

Explicit :

formule finale indiquant qu'un texte s'achève.
   

Expressionniste :

qui relève du style nerveux et vibrant pratiqué par les artistes de l'école de Reims.
   

Franco-saxon :

caractéristique du style pratiqué par les enlumineurs du Nord de la France, combinant motifs insulaires et apports plus spécifiquement carolingiens.
   

Iconoclasme :

doctrine religieuse de l'Empire byzantin au nom de laquelle les empereurs, rejetant l'adoration vouée aux représentations divines, ont ordonné la destruction de toutes les images représentant le Christ, la Vierge, les saints ou les anges.
   

Illusionniste :

qui appartient au style naturaliste inspiré de l'Antiquité hellénistique.
   

Imago clipeata :

image circonscrite dans un cadre circulaire évoquant la forme d'un bouclier rond (clipeus). On rencontre ce type d'image dans les portraits funéraires ainsi que dans l'iconographie officielle depuis l'époque antique.
   

incipit :

formule indiquant le début d'un texte.
   

Insulaire :

qui se rapporte à l'art pratiqué par les enlumineurs des îles Britanniques (Angleterre et Irlande) aux VIIe-VIIIe siècles, lequel se caractérise par un goût prononcé pour l'ornementation composée d'entrelacs, de figures géométriques et de protomes d'animaux stylisés.
   

Lectionnaire :

livre liturgique comprenant toutes les lectures de la messe (Ancien Testament, Actes des Apôtres, épîtres, évangiles...), dont les plus anciens témoins remontent à la fin du viiie siècle.
   

Massif occidental :

partie de l'église située à l'opposé du chœur et composée d'un porche ou narthex, de chapelles à l'étage et de tours.
   

Onciale :

écriture calligraphique de grand format utilisée dès l'Antiquité pour la copie des livres de luxe ; les Carolingiens l'emploient pour le tracé des titres et de certaines lettres.
   

Palais :

lieu de résidence des souverains et centre du gouvernement.
   

Patristique :

terme employé pour désigner l'étude des auteurs chrétiens de l'Antiquité reconnus par l'Église comme "Pères" de la théologie chrétienne.
   

Péricope :

passage de l'Écriture sainte lu pendant la messe au cours de l'année liturgique.
   

Psautier :

livre liturgique comprenant l'ensemble des psaumes, avec l'indication de leur place dans l'office.
   

Sacramentaire :

livre liturgique comprenant l'ensemble des prières qui sont lues par le célébrant au cours de la messe (canon de la messe, oraisons, etc.).
   

Sacramentaire gélasien :

famille de sacramentaires qui tire son nom du pape Gélase (492-496), en usage dans les paroisses romaines.
   

Sanctoral :

cycle liturgique comprenant l'ensemble des fêtes de saints honorés dans un lieu particulier.
   

Scriptorium (pl. scriptoria ) :

atelier d'écriture rattaché à un monastère, une église ou une cour, où sont copiés et enluminés les manuscrits.
   

Sommaire :

court texte précédant un évangile, comprenant des informations biographiques sur l'auteur de l'évangile.
   

Spectrophotocolorimétrie Raman :

méthode d'analyse non destructive permettant d'identifier les pigments des peintures et leur composition.
   

Tables des canons :

système de tables inventé par Eusèbe de Césarée pour présenter les concordances entre les passages qui se retrouvent d'un évangile à l'autre ; dans les manuscrits, ces tables sont souvent ornées d'arcatures.
   

Temporal :

cycle liturgique comprenant les fêtes déterminées par les événements de la vie du Christ et les jours ordinaires.
   

Tétraévangile :

texte des quatre Évangiles
   

Tétramorphe :

qui représente les quatre symboles ailés des évangélistes, l'homme pour Matthieu, le lion pour Marc, le taureau pour Luc et l'aigle pour Jean.
   

Tironien :

système d'abréviations sténographiques autrefois attribué à Tullius Tiro, affranchi de Cicéron, et utilisé pour la transcription des textes au Moyen Âge.
   

Usage :

coutume liturgique propre à une église ou un monastère.
   

Vulgate :

version latine de la Bible due à saint Jérôme.
   

Zoomorphe :

qui revêt la forme d'un animal ou d'animaux assemblés.
   
haut de page