Fin du manuscrit
Histoire de ma vie
Giacomo Casanova, Dux, 1789-1798.
BnF, Département des Manuscrits, NAF 28604 (10) fol. 132v
© Bibliothèque nationale de France
C'est sur le souvenir d'Irène, une actrice retrouvée après plusieurs années, et sur sa fille, que s'achève le manuscrit d'Histoire de ma vie.

Transcription du texte :
« [Un beau matin, elle se rencontra avec le baron Pitoni] qui aimant autant que moi les petites filles, prit du goût pour celle d'Irène, et pria la mère de lui faire quelquefois le même honneur qu'elle me faisait. Je l'ai encouragée à recevoir l'offre, et le baron en devint amoureux. Ce fut un bonheur pour Irène, car vers la fin du carnaval elle fut accusée, et le baron l'aurait abandonnée à la rigueur des lois de la police, si étant devenu son ami, il ne l'eût avertie de cesser de jouer. On n'a pas pu la mettre à l'amende, car quand on est allé pour la surprendre on ne trouva personne.
Au commencement du carême elle partit avec toute la troupe, et trois ans après je l'ai vue à Padoue où j'ai fait avec sa fille une connaissance beaucoup plus tendre. » (Histoire de ma vie, III, p. 1053)
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu