L'Évasion par les toits
Histoire de ma fuite des prisons de la République de Venise, qu'on appelle les Plombs, écrite à Dux en Bohême l'année 1787
Giacomo Casanova, Leipzig, Lenoble de Schönfeld, 1787.
Livre, 19 x 11 cm fermé
BnF, Réserve des livres rares, RES 8-Z DON-594 (24)
© Bibliothèque nationale de France
« ... je me suis trouvé sur la plus haute éminence du toit, où en écartant mes jambes, je me suis assis commodément à califourbon. [...] nous avions à deux cents pas vis-à-vis de nous les nombreuses coupoles de l’église de St Marc, qui fait partie du palais ducal : c’est la chapelle du Doge : nul monarque sur la terre peut se vanter d’en avoir une pareille. » (Histoire de ma vie, I, p. 941-942.)
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander