Londres : La Grande allée à l'entrée des jardins de Vauxhall. L'orchestre, et les musiciens
1755.
BnF, Département des Estampes et de la photographie, LI-72 (5)-FOL
© Bibliothèque nationale de France
« Pour entrer dans l'enceinte nommée Vaux-halle on payait la moitié moins qu'on ne payait à Renelag-aus ; mais les plaisirs qu'on pouvait s'y procurer étaient grands. Bonne chère, musique, promenades dans les allées obscures où on trouvait des bacchantes, et promenades dans des allées garnies de lanternes, où l'on voyait pêle-mêle les plus fameuses beautés de Londres du plus haut jusqu'au plus bas rang.
Au milieu de tant de plaisirs je m'ennuyais parce que je n'avais pas une bonne amie au lit et à table, et il y avait déjà cinq semaines que j'étais à Londres. » (Histoire de ma vie, III, p. 161.)
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu