La marchande de modes
René Gaillard d'après F. Boucher.
Gravure
BnF, Département des Estampes et de la photographie, DB- 28 (3) -FOL
© Bibliothèque nationale de France
« Au dessert, j'ai vu arriver la marchande lingère avec deux autres femmes, dont une qui était marchande de mode parlait français. L'autre avait des échantillons pour toutes sortes de robes. J'ai laissé qu'Henriette ordonnât tout ce qu'elle voulait en coiffes, bonnets et garnitures à la première ; mais j'ai voulu absolument m'en mêler pour le choix des robes. » (Histoire de ma vie, I, p. 497.)
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu