Costume pour un rôle féminin dans Ernelinde, princesse de Norvège (Philidor)
Dessins et croquis de costumes pour les opéras représentés à Paris et à Versailles de 1739 à 1767
Louis-René Boquet (1717-1814), 1767.
BnF, Département des Manuscrits, Rothschild 1462 (1519-3-12). Dossier XIII
© Bibliothèque nationale de France
« Ce que j’ai trouvé extraordinaire, et qui me plut à l’excès fut du rouge mis à la façon que les dames de la cour le mettent à Versailles. L’agrément de cette peinture consiste dans la négligence avec laquelle elle est placée sur les joues. On ne veut pas que ce rouge paraisse naturel, on le met pour faire plaisir aux yeux qui voient les marques d’une ivresse, qui leur promet des égarements et des fureurs amoureuses. » (Histoire de ma vie, I, p. 757.)
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander