Varsovie : Vue perspective de la ville, capitale de la Masovie sur la Vistule en Pologne
Louis Joseph Mondhare, éditeur, Paris, vers 1770.
Estampe, 26 x 43 cm
BnF, Département des Estampes et de la photographie, LI-72 (4)-FOL
© Bibliothèque nationale de France
« Varsovie devint très brillante pendant le carnaval. Les étrangers y venaient de tous les coins d'Europe pour nulle autre raison que pour voir l'heureux mortel qui était devenu roi sans que personne eût pu deviner qu'il le deviendrait quand il était au berceau [Stanislas Poniatowsky]. Après l'avoir vu et lui avoir parlé, chacun convenait qu'il donnait un démenti à tous ceux qui traitaient la fortune d'aveugle et folle. Mais l'empressement qu'il avait à se faire voir était extrême. Je le voyais inquiet quand il savait qu'il y avait à Varsovie quelques étrangers qu'il n'avait pas encore vus. Personne d'ailleurs n'avait besoin de lui être présenté, car la cour était ouverte à tout le monde, et quand il voyait des figures qui lui étaient inconnues, il était le premier à leur adresser la parole. » (Histoire de ma vie, III, p. 449-450.)
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu