Diligence à panneaux arazée
Modèles de voitures d'époque Louis XV
Jean-François Chopard, vers 1750.
Gravure, 50 x 65 cm
BnF, Département des Estampes et de la photographie, LD-20 (B)-FOL - Planche 4
© Bibliothèque nationale de France
« Nous étions huit dans cette voiture qu'on nomme diligence : nous étions tous assis mais incommodément, car elle était ovale ; personne n'occupait un coin, puisqu'elle n'avait pas des coins. J'ai trouvé cela mal raisonné. Mais je ne disais rien, car en qualité d'Italien je devais trouver tout ce qui existait en France admirable. Voiture ovale : je révérais la mode, et je la maudissais, car le singulier mouvement de cette voiture m'excitait à vomir. Elle était bien trop suspendue. Un cahotement m'aurait incommodé moins. Dans la vigueur de son allure sur la belle route elle ondoyait ; on l'appelait à cause de cela gondole ; mais la véritable gondole vénitienne poussée par deux rameurs va également et ne cause pas une nausée qui fait bondir le cœur. La tête me tournait. Ce mouvement de vitesse qui me secouait au moins un tant soit peu troubla mon atmosphère, et j'ai dû rendre tout ce que j'avais dans l'estomac. On me trouva de mauvaise compagnie ; mais on ne le dit pas. » (Histoire de ma vie, I, p. 555-556.)
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu